Création d’anciens étudiants, Rien ne saurait nous manquer, compagnie Avant l’Aube

Le 1er février à la Halle aux grains à Bayeux 20h30

Ils ont entre 25 et 30 ans et appartiennent – malgré eux – à ce que les observateurs les plus aguerris nomment la génération Y. Ils sont nés à l’aube de la révolution numérique, sur les décombres des idéaux politiques, religieux et mercantiles de leurs parents. Et ils n’ont pas l’intention de renoncer, même s’ils ne savent pas encore très bien à quoi. 
Rien ne saurait me manquer, ce sont ces trois comédiens qui dansent sur le fil incertain de leur devenir. Trois presqu’adultes à qui on a trop donné, « bien avant l’envie ». Venez rire des injonctions contradictoires qui les assaillent, vous gaver de la pop-culture qui les façonne, vous perdre dans le tourbillon de leurs grandes espérances.
Ecoutez enfin, la façon dont leurs joies, leurs doutes et leurs désirs se font les échos, tendres et grinçants, du monde qui vient. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.